QUe faire autour du lac Issyk-Kul

Toutes les informations pour découvrir le lac Issyk-Kul hors des sentiers battus

Le lac Issyk-Kul, surnommé « la perle de l’Asie centrale », a toujours été un repère identitaire fort dans la culture kirghize. Ainsi, dans l’histoire du Kirghizistan, les rives du lac ont été une attraction spirituelle (caractère sacré du lac), commerciale (Route de la soie), pastorale (nomadisme) et thérapeutique (nombreux sanatoriums).

Dans cet article, nous vous donnons quelques pistes pour découvrir ces différents aspects du lac, hors des sentiers battus!

livre voyage road-trip ladakh en Inde

Le lac Issyk-Kul, la perle de l’Asie centrale

De ses eaux chaudes et salées à ses plages de sable doré, seuls les sommets enneigés qui l’entourent trahissent la vraie nature du lac Issyk-Kul surnommé « la mer kirghize ». Perché à 1 609 m d’altitude, Issyk-Kul est l’un des plus grands lacs de haute montagne du monde. Bordé au nord par les monts Kungey Ala-Too et au sud par les monts Terskey Ala-Too, il est alimenté par les centaines de rivières qui ruissellent le long de ces montagnes.

Bénéficiant d’un microclimat tempéré, les rives du lac ont attiré les hommes depuis des millénaires. Les nombreux sites archéologiques dispersés autour du lac rappellent d’ailleurs l’histoire des civilisations préhistoriques et antiques de la région.

Aujourd’hui, une route goudronnée très bien entretenue permet de faire le tour du lac. Contrairement à la rive nord qui a vu fleurir de nombreuses infrastructures touristiques pendant l’ère soviétique, la rive sud reste assez sauvage et offre une expérience culturelle nomade vivante et vibrante.

Créée en 1948, la réserve du lac Issyk-Kul est l’une des plus anciennes d’Asie centrale. La faune de la réserve compte plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux que l’on peut observer assez facilement le long des rives du lac. Certaines zones humides du lac forment des sites d’hivernage de grande importance pour les oiseaux d’eau migrateurs. Parmi les espèces d’oiseaux d’eau notables, on peut citer l’érismature à tête blanche qui est une espèce menacée, mais aussi la foulque macroule et la nette rousse qui sont assez fréquentes dans la zone. Vous pourrez également observer des goélands et des oiseaux plus rares tels que le flamant rose ou le cygne chanteur.

Découvrir les paysages lunaires de la rive sud du lac Issyk-kul

Canyon des rivières oubliées

Entre Kyzyl-Tuu et Bokonbaevo, une petite piste permet de longer la rive du lac et d’explorer les paysages lunaires du Canyon des Rivières oubliées baptisé ainsi en référence aux centaines de rivières asséchées qui ont creusé la roche au fil des siècles. Quelques plantes succulentes et fleurs multicolores ponctuent le paysage. De temps en temps, un petit lézard traverse la route poussiéreuse et l’aigle tourne en rond haut dans le ciel à la recherche de proies. Si vous avez de la chance, vous croiserez peut-être des chameaux. Il est possible de bivouaquer au bord du lac et de se baigner le long de petites plages désertes. Vous trouverez plus d’informations sur cette piste dans le livre EXPLORE KIRGHIZISTAN, il s’agit de la piste 5.

 Jeti-Oguz

Les splendides falaises de grès rouge de Jeti-Oguz ou Les sept taureaux attirent de nombreux visiteurs. Prises d’assaut dans la journée, nous vous recommandons d’y passer tôt dans la matinée ou en fin de journée quand la lumière fait rougeoyer les falaises. Pour plus de tranquillité, nous vous conseillons d’explorer la vallée voisine : voir piste 9 du livre EXPLORE KIRGHIZISTAN.

Au bout d’une vingtaine de kilomètres, la vallée de Jeti-Oguz s’élargit en un vaste pâturage d’été (jailoo) surnommé Vallée des fleurs, car il est recouvert au printemps de milliers de fleurs sauvages : tulipes, coquelicots, crocus, etc. La vallée est aussi connue pour ses champignons !

Canyon de Skazka ou Fairy-Tale Canyon

Également appelé Fairy Tale canyon, le canyon de Skazka offre de belles promenades entre les falaises de grès rouge sculptées par l’érosion. L’accès à la vallée se trouve à environ 8 km du village de Tosor. L’accès au site coûte 50 soms par personne. Mieux vaut y aller le matin tôt ou en fin de journée pour éviter la foule et la chaleur parfois étouffante des mois d’été. Les lumières n’y seront que plus belles!

canyon des rivières oubliées à côté de bokonbaevo le long du lac Issyk Kul, à découvrir dans le livre Explore Kirghizistan

Découvrir les jeux et traditions nomades

Bokonbaevo

Bokonbaevo est la ville la plus importante de la rive sud du lac Issyk-Kul entre Balykchy et Karakol. Vous trouverez ici toutes les commodités: commerces, restaurants, auberges, banques, stations-service, garages. C’est aussi ici que vous pouvez organiser différentes activités touristiques comme les démonstrations de chasse à l’aigle ou de fabrication de tapis traditionnels (shyrdak). Au mois d’août se tient le Festival des oiseaux de proie. Si vous passez au mois de juillet, l’Ethno-festival de Teskey-Jeek est organisé à quelques kilomètres seulement dans la ville d’à côté, à Ton. Pour connaître les dates, le programme et les tarifs des différents festivals, vous pouvez demander des informations directement aux agences de tourisme de Bokonbaevo.

Kyzyl-Tuu

S’il est vrai qu’il n’existe que peu de vestiges architecturaux au Kirghizistan, la longue tradition des yourtes demeure bien vivante, et le secret de leur fabrication se dévoile à Kyzyl-Tuu. C’est dans ce petit village prospère que les artisans fabriquent une grande partie des yourtes traditionnelles du pays. Il est possible de visiter un de ces ateliers ou de participer à des activités de montage/démontage de yourtes. Au mois de mars se tient à Kyzyl-Tuu le Kyrgyz National Game Festival qui propose des concerts de musique traditionnelle, des démonstrations de chasse à l’aigle et des jeux nomades.

Chasse à l’aigle

La chasse à l’aigle est une tradition qui se transmet de père en fils depuis des siècles. Autrefois pratiquée pour l’acquisition de nourriture et de fourrures pendant les rudes mois d’hiver, cette forme de chasse a bien failli disparaître durant l’ère soviétique. Il n’y a que quelques dizaines d’aigliers (berkutchi) qui pratiquent encore la chasse au Kirghizistan. Ils valorisent leur art au travers du tourisme et de festivals traditionnels nomades. Respectés, ils sont considérés par les Kirghizes comme les gardiens des traditions nomades.

Renseignez-vous auprès des agences de Bokonbaevo pour assister à une démonstration.

World Nomad Games à Cholpon Ata

Les World Nomad Games sont une compétition internationale mettant à l’honneur les sports nomades qui ne sont pas représentés aux Jeux Olympiques, comme le Kok-Boru, les courses de chevaux, le tir-à-l’arc à cheval, la lutte à cheval, etc. Des équipes du monde entier, en particulier d’Asie centrale et du Moyen-Orient, sont invitées à participer aux jeux qui se tiennent traditionnellement à Cholpon-Ata au Kirghizistan.

Bien plus qu’une simple compétition, cet évènement est le plus grand rassemblement nomade du monde. Le festival propose également des spectacles de danse et de musique traditionnelle, des démonstrations de chasse à l’aigle, de montage de yourtes, etc. Un véritable voyage au coeur de la culture nomade! 

C’est dans la ville de Cholpon-Ata qu’on eut lieu les trois premières éditions des World Nomad Games. L’Edition 2020 qui devait avoir lieu en Turquie a été reportée en raison de l’épidémie de Covid-19.

Régulièrement des compétitions équestres ont lieu dans l’hippodrome de Cholpon-Ata. Il est possible d’y assister!

démonstration de chasse à l'aigle à côté de bokonbaevo, près du lac Issyk Kul au kirghizistan

Découvrir les sites historiques du lac Issyk-Kul

Le musée d’Ornek

Le village d’Ornek abrite un petit musée  où vous pourrez découvrir quelques découvertes archéologiques intéressantes : céramiques, ustensiles, équipements de cavalerie, vêtements traditionnels, tapis, etc.

Le musée et les pétroglyphes de Cholpon-Ata

Cette ville moyenne de 8 000 habitants accueille chaque année de nombreux touristes russes et kazakhs attirés par les quelques complexes hôteliers et sanatoriums construits sur les rives du lac à l’époque soviétique. Si vous passez par là, ne manquez pas le musée de Cholpon-Ata  où sont exposés de nombreux objets anciens, témoins des cultures nomades kirghize et pré-kirghize : outils, tapis, bijoux, instruments de musique, etc. Pour la modique somme de 200 soms vous pourrez également faire appel à un guide pour vous accompagner sur le site de pétroglyphes situé au nord de la ville. Ce site archéologique remarquable abrite des centaines de pétroglyphes dont les plus anciens datent du 8ème siècle avant J.-C. Les gravures et les peintures représentent aussi bien des scènes de vie et de chasse que des animaux ou des rituels chamaniques.

Les tumulus de San-Tash

À proximité de la vallée de Karkyra, près du col de San-Tash (2 195 m), se trouve le site archéologique de San-Tash : des dizaines de tumulus ou Kourgans datant du 6ème siècle avant J.-C. ainsi qu’un étrange monticule de pierres haut de 4 m et large de 56 m appelé « San-Tash » qui signifie « compter les pierres ». Selon la légende, cet ouvrage date du 15ème siècle à l’époque des campagnes militaires de Tamerlan. Alors que Tamerlan menait une attaque contre la Chine, il ordonna à chacun de ses soldats de ramener une pierre d’Issyk-Kul jusqu’ici afin de mesurer la taille de son armée. On raconte qu’un vieux sage, qui voulait donner à Tamerlan une leçon sur le prix de la guerre, lui suggéra d’ordonner à ses hommes de ramasser une pierre du tas à leur retour de la guerre. Le tas de pierres restant représentait alors le nombre de soldats morts au cours de ses campagnes.

Le pétroglyphe tibétain de Tamga-Tash

Rare preuve millénaire de l’étendue du bouddhisme tibétain jusqu’en Asie centrale, ce bloc de pierre sculpté de l’incantation Om Mani Padme Hum en écriture tibétaine n’est pas facile à trouver. Depuis le village de Tamga, vous devrez suivre la rivière du même nom sur environ 5 km avant de le trouver.

Qu’est ce qu’un Tumulus et un Kourgan? Un tumulus est un grand amas artificiel de terre ou de pierres que l’on élevait au-dessus d’une sépulture, parfois surmonté d’un monument ou d’un trophée. Les Kourganes sont les tumulus que l’on retrouve en Russie et en Asie centrale. Ils ont été laissés par les populations nomades qui vivaient dans cette région, notamment les Scythes entre les 6ème et 4ème siècles avant J.-C.,

logo ountravela

Le plus belles plages du lac Issyk-Kul

IBien que le lac se situe à 1 607 m d’altitude, l’eau peut atteindre les 24°C en été ! Le lac ne gèle d’ailleurs jamais l’hiver, d’où son nom Issyk-Kul qui signifie « le lac chaud ».

Il existe de nombreuses stations balnéaires construites durant l’ère soviétique sur la rive nord du lac. Les plus célèbres sont celles de Cholpon-Ata et Bosteri. Vous y trouverez de grands resorts proposant des formules all-inclusive dont rafolent les touristes russes et kazakhes! Plutôt à éviter si on ne veut pas se retrouver coincé entre deux serviettes sur une plage bondée!

Si vous appréciez les plages plus tranquilles, nous vous recommandons d’aller chercher du côté de Tosor ou de Tamchy. L’eau est claire et le sable fin. De nombreuses familles kirghizes y viennent l’été.

Et si vous voulez découvrir de petites plages désertes, on vous donne rendez-vous sur la piste 5  de notre livre EXPLORE KIRGHIZISTAN.

bivouac au bord du lac issyk kyl, en savoir plus dans le livre explore kirghizistan

Découvrir le marché aux bestiaux de Karakol

La ville de Karakol est le camp de base principal des touristes partant à l’assaut des monts Tian Shan. Vous y trouverez de nombreuses agences de voyage, auberges, restaurants et autres commodités. Ne manquez pas sa belle église orthodoxe entièrement construite en bois! Tous les dimanches matins à l’aube, se tient le marché aux bestiaux de Karakol. Ce marché rassemble chaque semaine les éleveurs de la région qui viennent vendre leur bétail : vaches, moutons, chevaux, etc. L’ambiance est très dépaysante!

Faire une randonnée dans les montagnes embrumées

La rive sud du lac Issyk-Kul est bordée par la chaîne terskey Ala-Too. Terskey Ala-Too signifie « les montagnes embrumées » ou « les montagnes à l’ombre » par opposition aux Kungey Ala-Too, « les montagnes ensoleillées » qui se situent sur la rive nord du lac à la frontière avec le Kazakhstan. Rappelant par endroit la Suisse, ces montagnes regorgent de sentier de randonnées, entre forêt de pins, prairies d’altitudes, lacs et glaciers.

De nombreuses randonnées sont tout à fait accessibles et réalisables en autonomie. Attention quand même, il n’y aucune signalisation sur les sentiers et s’il y en a, ces dernier sont en russe. Pour trouver des cartes de randonnée, vous pouvez contacter la Trekking Union of Kyrgyzstan. Sinon vous pouvez utiliser des applications comme Maps.me ou wikiloc. Si vous partez en haute montagne, notamment pour plusieurs jours, il est fortement recommandé de partir accompagné d’un guide. Vous trouverez des guides locaux dans les nombreuses agences de Karakol qui est le camp de base principal des touristes partant à l’assaut des monts Tian Shan.

Lac Ala-kul

Niché à 3 560 m d’altitude dans la chaîne Terskey Ala-Too entre les vallées de Karakol et Altyn-Arashan, ce somptueux lac glaciaire est très prisé des randonneurs venus explorer la région. La randonnée vers le lac Ala-Kul peut durer entre 2 et 4 jours suivant le chemin emprunté et demande une bonne forme physique. Si vous n’êtes pas habitués à la haute montagne, nous vous recommandons de partir avec un guide (que vous trouverez facilement à Karakol).

Vallée de Karakol

La vallée de Karakol est connue pour sa station de ski, le Karakol Ski resort, l’une des plus grandes du pays avec plus de 20 km de pistes. Le départ de la randonnée pour le lac Ala-Kul se trouve également au bout de cette vallée. Il suffit de longer la rivière Karakol jusqu’à un petit pont de bois.

Vallée d’Altyn-Arashan

La vallée d’Altyn-Arashan est le point de départ de nombreux treks dans les Terskey Ala-Too, notamment vers le lac Ala-Kul. Vous y trouverez également de nombreuses sources d’eau chaude, idéal après une grosse randonnée ! Il y a des bassins payants mais aussi des sources naturelles gratuites, pas faciles à trouver!

Vallée d’Ak-Suu

À l’entrée de la vallée d’Altyn-Arashan, sur la gauche, se trouve l’accès à la vallée d’Ak-Suu. Appréciée des locaux pour ses nombreuses sources thermales et son sanatorium, de nombreuses balades y sont également possibles. Les bassins sont aménagés et l’accès est payant.

Cascades de Barskoon

À environ 20 km du village de Barskoon dans la vallée, se trouvent de belles cascades le long de la route. Une petite balade d’une heure vous permet de monter jusqu’à un point de vue sur les trois chutes d’eau qui se suivent dans la gorge. Attention, cela monte ! On vous proposera sûrement d’y grimper à cheval. Vous trouverez au pied de la cascade quelques yourtes pour vous restaurer. Le site est très touristique.

 Les environs de Jirgalan

Ce petit village au pied des montagnes est un camp de base connu des randonneurs de la région. Vous trouverez quelques auberges et des guides pour vous accompagner à cheval ou à pied dans les montagnes de la région. La route pour s’y rendre est en très bon état.

“Il y a un millénaire de cela, les caravaniers et leurs cargaisons de soies traversaient la région en direction de la Chine. C’est également ici que des explorateurs de notre siècle comme Ella Maillart ou Sylvain Tesson ont bourlingué à cheval.”

logo ountravela
cascade Barskoon au sud du lac Issyk-Kul, une petite randonnée agréable à découvrir sur le chemin vers la vallée d'Arabel
vallée de Chong Kyzyl Suu au sud du lac Issyk-Kul
vallée de chong kyzyl suu au sud du lac Issyk Kul
cascade Barskoon au sud du lac Issyk-Kul, une petite randonnée agréable à découvrir sur le chemin vers la vallée d'Arabel

Nos produits sur le Kirghizistan

Pack Kirghizistan GPS + Livre

EXPLORE KIRGHIZISTAN – Traces GPS

30€

carte du kirghizistan sites touristiques relief et zone à permis

CARTE KIRGHIZISTAN

5€

best off-road routes ladakh india

EXPLORE KIRGHIZISTAN – Le livre

34,90€

Tous nos articles sur le Kirghizistan

kara say kumtor gold mine kirghizistan
4x4 - VAN - MOTO - Vélo

Tous nos conseils pour partir à l'assaut des pistes kirghizes en confiance : itinéraire, choix du véhicule, budget, infos générales sur le pays.

yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7
Kirghizistan

Découvrir les paysages lunaires de la rive sud, les sites historiques, les jeux nomades ou encore à la chasse à l'aigle. Notre TOP 10 des choses à faire autour du lac.

Clermont MAM ladakh road trip moto
kirghizistan

Les différentes voies d'accès au lac (4x4, van, moto, vélo) et nos conseils pour organiser une randonnée à cheval ou dormir en yourte au lac Song-Kul.

Pneu Dunlop MT2 MUD toyota land cruiser 80 kirghizistan
kirghizistan

Nos conseils pour explorer les Monts Tian-Shan à moto, 4x4, van ou vélo : le col d'Arabel, le col de Tosor ou encore Engilchek.

tous les conseils pour faire le permis frontalier et les passages de frontières au kirghizistan
KIRGHIZISTAN

Toutes les informations sur le passage de frontières et les zones à permis. Comment obtenir le permis? A quel prix? Combien de temps à l'avance? On répond à toutes vos questions.

routes et pistes du Kirghizistan sur une carte topographique. Tous les sites touristiques indiqués
KIRGHIZISTAN

Découvrez le caravansérail de Tash-Rabat, témoin exceptionnel de l'histoire de la Route de la soie, ainsi que les paysages extraordinaires de Baetov.

visiter le lac kol suu à cheval
KIRGHIZISTAN

Organiser son road-trip depuis Naryn jusqu'au Kol-Suu, faire la randonnée à pied ou à cheval ? Dormir en yourte? Tous nos conseils pour une expérience inoubliable!

previous arrow
next arrow
Slider
crocoloup sacados 03

“Si tu as des questions, n’hésite pas à rejoindre notre groupe de discussion sur facebook dédié à l’exploration du Kirghizistan. Tu pourras également partager ton expérience du pays et/ou découvrir les photos d’autres voyageurs.

Si tu as aimé cet article, aide nous et partage le avec tes amis !

Et n’oublie pas d’épingler l’article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement 😉

découvrir le lac issyk kul hors des sentiers battus, la perle du Kirghizistan