Visiter Le lac Song-Kul au Kirghizistan

Les différentes voies d’accès (4×4, moto, van et vélo) et nos conseils pour organiser une randonnée à cheval

Perché à 3 016 m d’altitude, dans un écrin de verdure entouré de montagnes, le lac Song-Kul est sans aucun doute l’un des plus beaux lacs du Kirghizistan. Prisé des visiteurs pour ses eaux bleu turquoise et ses rives envahies de chevaux et de yourtes l’été, le lac Song-Kul fait aujourd’hui partie des incontournables du pays.

Dans cet article, vous trouverez de précieuses informations sur les différentes voies d’accès au lac : par la route (en van, 4×4, moto ou vélo), à cheval ou à pied.

  • Si tu prépares un voyage en van, 4×4, à moto ou à vélo au Kirghizistan, notre livre EXPLORE KIRGHIZISTAN te sera d’une aide  précieuse
  • Si tu souhaites louer un véhicule (4×4, van, moto ou vélo) ou trouver un guide pour une randonnée à cheval au Kirghizistan, voici nos recommandations ici.
le kirghizstan, pays enclavé au milieu de l'asie centrale

Le lac Song-Kul, un incontournable du Kirghizistan

Entourées de pâturages verdoyants et de sommets enneigés, les eaux bleu azur du lac Song-Kul sont d’une beauté époustouflante. Le lac Song-Kul offre également une véritable expérience immersive dans la culture kirghize. On y découvre la vie pastorale dans de vastes étendues d’herbages entourées de montagnes. Domaine de la randonnée, du trek à cheval et de la rencontre avec la vie nomade, le lac Song-Kul est donc une des destinations les plus prisées des touristes au Kirghizistan.

Avec ses 29 km de long et 18 km de large, le lac Song-Kul est le deuxième plus grand lac du Kirghizistan. Les zones marécageuses et tourbeuses qui entourent les eaux douces du lac sont précieuses pour de nombreuses espèces d’oiseaux. Certains oiseaux migrateurs comme l’oie à tête barrée viennent de l’Himalaya et y séjournent pour une courte période. Même si le développement du tourisme apporte une nouvelle source de revenus significative pour les éleveurs semi-nomades, le lac et ses prairies verdoyantes jouent toujours un rôle important dans leur subsistance. Depuis des millénaires et encore aujourd’hui, le lac est également un haut lieu de spiritualité. Considéré comme sacré, de nombreux Kirghizes se rendent au lac pour prier.

Song-Kul se situe dans un bassin sédimentaire entouré de chaînes de montagnes. Le lac est alimenté par les rivières qui dévalent les montagnes et il se déverse au niveau de sa pointe sud-est dans la rivière Kokjerty le long de laquelle se trouve la cascade éponyme.

randonnée à cheval au lac song-kul

Accéder au lac Song-Kul par la route (van, 4×4, moto ou vélo)

Suspendu à 3016m d’altitude, le lac Song-Kul est entouré de montagnes. Si vous souhaitez rejoindre le lac par la route, il existe plusieurs itinéraires à travers les montagnes. Ces pistes sont plus ou moins bien entretenues et passent par des cols de montagnes au-dessus de 3000m d’altitude. Le lac est donc rarement accessible avant le mois de juin à cause de la neige qui bloque l’accès aux cols !

Une piste permet de faire le tour du lac. Sur la rive sud-est du lac, il s’agit d’une piste de tôle ondulée en très bon état. En revanche, côté nord-ouest, la piste est terreuse et peut rapidement devenir boueuse et difficile en cas d’intempéries. Seuls les véhicules tout-terrain pourront y accéder.

Sur la carte ci-dessous sont indiquées les différents axes routiers autour du lac Song-Kul dont les pistes du livre EXPLORE KIRGHIZISTAN. Il est possible de vous procurer la carte complète du Kirghizistan au format A2 pliable ici.

Chacun de ces itinéraires sont présentés en détail dans le livre EXPLORE KIRGHIZISTAN notamment les niveaux de difficulté. Pour résumer, les itinéraires par les cols de Moldo (piste 17) et Kalmak sont des pistes bien entretenues, accessibles à tout type de véhicules. Les itinéraires par les cols de Kara Keche et Terskey-Torpok (piste 15) sont plus dégradés avec des dénivelés importants. Même si nous avons vu des voitures circuler, vous serez plus à l’aise avec un véhicule ayant une garde au sol élevée. Pour finir, les itinéraires par les cols de Tjibel et Tuz (piste 16) sont exclusivement réservés aux véhicules 4×4, VTT et moto de type trail.

Col de Moldo Ashuu (3346m)

Les lacets serrés du col de Moldo Ashuu (3 346 m) sont impressionnants, mais heureusement la piste est bien entretenue ! 800 m de dénivelé négatif sur 11 km à partir du 1er virage. Soyez prudent si vous êtes en deux roues, car la chaussée peut être glissante en raison des graviers. Les cyclistes devront s’accrocher ! La vue sur la vallée est splendide.

col de Moldo ashuu vers le lac Song Kul

Col de Kara-Keche Ashuu (3384m)

La piste vers le col de Kara-Keche est caillouteuse mais bien entretenue en raison de la présence d’une mine de charbon.

Col de Kalmak Ashuu (3446m)

L’accès vers le col de Kalmak Ashuu est le plus facile de tous. Il s’agit d’une piste caillouteuse bien entretenue. Nous avons vu des voitures circuler sur cette piste.

lac song kul kirghizistan 6

Col de Terskey Torpok ou col des 33 perroquets (3132m)

Le col de Terskey-Torpok (3 132 m) est aussi appelé col de Trizat Tri Popugaï qui signifie « les 33 perroquets » en russe. Ce nom ferait référence aux 33 virages, dont certains ont la forme d’un bec de perroquet, qui mènent au col. La pente est raide et les virages sont assez serrés, mais la piste est assez bien entretenue (caillouteuse). Nous vous recommandons de vous équiper d’un 4×4 même si nous avons vu des voitures standard passer le col. Les cyclistes devront prendre leur courage à deux mains, car la montée est physique (550 m de dénivelé positif sur 5 km). La vue depuis le col est exceptionnelle.

col des 33 perroquets Terskey Torpok qui permet d'accéder au lac Song-Kul

Col de Tjibel Ashuu (3227m)

La piste du col de Tjibel (3 227 m) est difficile et réservée aux véhicules tout-terrain et aux conducteurs expérimentés. Il s’agit d’une piste caillouteuse avec une montée raide sur le dernier kilomètre. Avant, la pente est plus douce et longe une petite gorge verdoyante. Si vous ne souhaitez pas vous lancer sur cette piste difficile avec votre véhicule, il est possible de louer des chevaux pour faire le chemin à cheval.

col de tuz vers le lac Song Kul

Col de Tuz Ashuu (3228m)

La montée vers le col de Tuz (3 228 m) est assez raide, mais la piste est relativement en bon état, par contre la descente vers le lac Song-Kul est plus difficile, car la piste n’est pas clairement définie. Elle peut être boueuse et glissante en cas de pluie. Elle est donc réservé aux véhicules tout-terrain et aux conducteurs expérimentés. N’hésitez pas à vous arrêter pour profiter de la vue incroyable sur le lac depuis le col de Tuz ! Il existe un sentier qui est souvent emprunté à cheval par les locaux et les touristes, vous pouvez vous y aventurer à pied.

col de tjibel pour le lac Song-Kul

Faire du cheval au lac Song-Kul au Kirghizistan

Entouré de vastes prairies et de montagnes, le lac Song-Kul est une des destinations phares du Kirghizistan pour la randonnée à cheval.

Faire du cheval au Kirghizistan c’est s’immerger dans le mode de vie millénaire des nomades kirghizes. Une expérience authentique permettant de profiter des grands espaces et des paysages à couper le souffle dont regorge le pays ! Cette activité s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux personnes expérimentées. Les chevaux kirghizes ont un tempérament très calme et vous serez généralement accompagnés. Selon vos envies, il est possible de faire une balade d’une demi-journée ou de partir à l’assaut des montagnes pendant quelques jours.

De nombreuses agences proposent des excursions équestres au lac song-Kul, généralement trois jours complets, avec deux nuits en yourte. Une expérience que vous n’êtes pas prêt d’oublier ! Malheureusement, le lac est victime de son succès. Des camps de yourte pour touristes envahissent les berges ce qui rend l’expérience moins authentique et des cas de surexploitation de chevaux ont été rapportés.

Comment trouver des chevaux ?

Si vous planifiez un trek à cheval au Kirghizistan, vous pouvez soit passer par une agence de tourisme soit louer des chevaux à des particuliers sur place. Vous trouverez de nombreuses agences locales organisant des excursions à cheval au lac Song-Kul à Kochkor ou Kyzart.

Lorsque vous organisez un tour avec une agence, vous êtes généralement accompagnés d’un guide anglophone et d’un « horseman » c’est-à-dire d’une personne s’occupant exclusivement des chevaux (généralement le propriétaire des chevaux). Vous payez un prix comprenant la location des chevaux, les deux accompagnants, vos nuitées et votre nourriture pendant la durée du trek.

L’autre possibilité est de passer directement auprès de particuliers ou des nomades sur place. L’avantage n°1 de cette démarche est que vous rémunérez directement des locaux pour leur service, sans aucun intermédiaire. De plus, ils vous proposeront sûrement de partager un repas avec eux ou de les suivre dans leurs activités quotidiennes. Expérience authentique garantie ! Le principal inconvénient est que les chevaux ne sont pas forcément habitués à être montés par des débutants, ce qui peut rendre l’expérience assez sportive. De plus, vous ne bénéficiez pas des explications d’un guide sur le paysage ou sur les animaux. N’oubliez pas de partir avec un lexique français-kirghize, le notre est disponible ici.

Les prix des treks à cheval varient beaucoup en fonction du lieu et du prestataire (agence internationale, agence locale, particulier, etc.). Auprès d’une agence locale, comptez entre 800 et 1 000 soms par jour pour la location d’un cheval, 2 200 soms par jour pour un guide qui parle anglais (1 500 soms par jour pour un guide qui ne parle pas anglais).
Par exemple, pour un tour à cheval de 3 jours avec un guide anglophone et un « horse man », qui comprend deux nuits en yourte et tous les repas, il faudra compter environ 7 500 soms par personne pour un groupe de six personnes. Le prix est dégressif en fonction de la taille du groupe.

Retrouvez tous nos conseils pour organiser une randonnée à cheval au Kirghizistan (règle de base, équipements, bien-être animal, etc.) dans cet article. Nous vous recommandons également quelques guides locaux rencontrés sur place !

logo ountravela
randonnée à cheval au lac Song-Kul au kirghizistan

Dormir au lac Song-Kul : yourte ou bivouac?

Lorsque vous arriverez à Song-Kul vous serez probablement étonnés par le nombre de yourtes qui ponctuent le paysage. En effet, la contrepartie de la popularité du lac Song-Kul est évidemment la relative perte d’authenticité de ses rives, envahies, en juillet-août, de camps de yourtes destinés aux touristes.

Les petits campements de yourtes appartiennent généralement à des familles semi-nomades. En plus de leur activité d’élevage, certaines familles ont investi dans une ou deux yourtes afin d’accueillir les touristes qui sont de plus en plus nombreux à visiter le lac.

Au-delà de quatre ou cinq yourtes, il s’agit très probablement d’un campement construit par une agence et aménagé spécialement pour accueillir des touristes. Ces campements peuvent atteindre jusqu’à 20 yourtes ! Vous y trouverez parfois même des lits à l’intérieur pour plus de confort, mais sachez que les Kirghizes dorment traditionnellement au sol sur des tapis. Nous vous recommandons de vous adresser directement aux petits campements où l’accueil est généralement plus chaleureux et l’ambiance plus familiale.

Même si ces camps de yourtes « pour touristes » sont de plus en plus nombreux sur les rives du lac, on se réjouit que ce type d’hébergement soit démontable et se fonde parfaitement dans le paysage. Si vous êtes véhiculés, ne laissez pas vos déchets non biodégradables à vos hôtes, car ils seront brûlés ou enfouis sur place. Comptez entre 800 et 1 000 soms par personne pour la nuit et le petit-déjeuner. Pour le repas, cela varie entre 300 et 400 soms. N’hésitez pas à négocier si vous voyagez en groupe.

Pour ceux qui souhaitent bivouaquer, vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver un emplacement. Attention néanmoins au changement de température entre le jour et la nuit, vous pourriez être surpris par le froid! De plus, vous pourriez être réveillés le matin par des chevaux ou des vaches ! Attention à ne laisser aucun déchet derrière vous.

piste vers Kara-Say, après la mine d'or de Kumtor. Au coeur des monts célestes au Kirghizistan

Le lac Song-Kul en hiver

En hiver le lac gèle avec une épaisseur de glace pouvant atteindre 1,2 m. Cette dernière commence à dégeler au mois d’avril et disparaît complètement à la fin du mois de mai. Des pêcheurs viennent pêcher dans le lac l’hiver. Il est d’ailleurs possible d’organiser un trek à cheval pour atteindre le lac l’hiver, mais mieux vaut ne pas être frileux ! Le lac est très rarement accessible en véhicule l’hiver, à cause de l’enneigement des cols.

Tous nos articles sur le Kirghizistan

Nos produits sur le Kirghizistan

Pack Kirghizistan GPS + Livre

EXPLORE KIRGHIZISTAN - Traces GPS

30€

carte du kirghizistan sites touristiques relief et zone à permis

CARTE KIRGHIZISTAN

5€

best off-road routes ladakh india

EXPLORE KIRGHIZISTAN - Le livre

34,90€

crocoloup sacados 03

Si tu as des questions, n’hésite pas à rejoindre notre groupe de discussion sur facebook dédié à l’exploration du Kirghizistan. Tu pourras également partager ton expérience du pays et/ou découvrir les photos d’autres voyageurs.

Si tu as aimé cet article, aide nous et partage le avec tes amis !

Et n’oublie pas d’épingler l’article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement 😉

organiser son trek à cheval jusqu'au lac Song Kull au Kirghizistan
organiser son road-trip jusqu'au lac Song Kul à vélo, moto, van ou 4x4
error: Content is protected !!