loader image

Visiter le parc de Vashlovani en Géorgie : itinéraire 4×4 jusqu’au monastère David Gareja

Guide complet pour organiser votre road trip au parc national de Vashlovani en Géorgie

Situé au sud-est de la Géorgie, le parc national de Vashlovani offre certains des paysages les plus étonnants de Géorgie : des canyons asséchés aux steppes arides, le parc a parfois des airs de savane africaine ! Une route panoramique longe la frontière avec l’Azerbaïdjan, de Vashlovani au monastère de David Gareja. Dans cet article, nous vous donnons quelques précieux conseils et informations pratiques pour organiser votre road trip dans le parc national de Vashlovani et au-delà.

  • Si vous prévoyez un voyage en Géorgie en van, 4×4, moto ou vélo, notre livre EXPLORE GEORGIE vous sera probablement très utile.
  • Si vous souhaitez louer une voiture en Géorgie (un van, un 4×4, une moto ou un vélo) ou trouver un guide local, vous trouverez nos recommandations dans cet article.
guide de voyage géorgie caucase roadbook

Pourquoi visiter le parc national de Vashlovani?

La Kakhétie est la région de la Géorgie la plus connue pour ses vignobles et ses sites historiques. Séparé de la vallée d’Alazani par les montagnes Gombori, le sud de la Kakhétie est beaucoup plus sauvage et désertique. C’est un paradis pour les voyageurs en quête d’aventure ! Situé dans la partie la plus orientale de la Géorgie, le long de la frontière avec l’Azerbaïdjan, le parc national de Vashlovani abrite certains des paysages les plus étonnants de la Géorgie. Au détour d’une piste de terre et de roches, on y découvre d’immenses canyons aux parois déchiquetées, de vastes savanes parsemées de pistachiers centenaires et des steppes arides où broutent paisiblement des gazelles. Cet immense territoire sauvage au climat aride et semi-désertique s’étend sur plus de 250km2 et héberge une faune très riche. Il y a encore 20 ans, des hyènes et des léopards du Caucase vivaient dans le parc. Amoureux de nature et d’aventure, le parc national de Vashlovani est un incontournable !

Visiter le parc national de Vashlovani : nos conseils pour organiser votre road trip en 4x4 en Géorgie

Infos pratiques avant votre excursion au parc de Vashlovani

Quelle est la meilleur période pour visiter le parc de Vashlovani?

Le parc peut être visité toute l’année. En raison du climat aride de la région, il fait très chaud en été (juillet-août), la meilleure période pour s’y rendre est donc le printemps et l’automne. Veuillez noter que les pistes peuvent devenir très difficiles par temps de pluie, car le sol se transforme en argile collante et glissante. En cas de pluie, un 4×4 est obligatoire.

Combien de temps prévoir dans le parc?

Nous vous recommandons de passer au moins deux jours dans le parc. Cela vous permettra de profiter des paysages le matin et le soir, lorsque les lumières sont les plus belles. Vous pouvez également prévoir des randonnées pédestres ou équestres dans le parc. Ensuite, si vous souhaitez conduire jusqu’au monastère David Gareja le long de la frontière Azérie, comptez au moins 2 ou 3 jours supplémentaires.

Où dormir et manger dans le parc?

Dedoplistskaro constitue le dernier point de ravitaillement avant de vous rendre dans le parc de Vashlovani. Pensez à y faire des réserves de nourriture, d’eau et d’essence. Le camping est autorisé dans le parc. C’est une expérience formidable pour profiter de la lumière du matin et observer la faune sauvage.

Si vous ne souhaitez pas camper dans le parc, sachez qu’il est possible de dormir dans des bungalows mis à disposition dans le parc. Vous devrez néanmoins les réserver à l’avance au moment de faire votre demande de permis. Le prix pour un bungalow de 2 personnes est de 40 GEL et pour un bungalow de 3 personnes de 50 GEL (chaque bungalow a sa salle de bain privative).

Quel type de véhicule est recommandé pour visiter Vashlovani?

Un véhicule tout-terrain est recommandé (4×4 avec une garde au sol élevée), surtout en cas de pluie, lorsque les pistes deviennent boueuses et glissantes. Par temps sec, un SUV équipé de pneus tout-terrain peut suffire. Sachez également que les motos et les camions sont interdits dans le parc de Vashlovani depuis plusieurs années.

N’oubliez pas de demander votre permis à Dedoplistskaro

La zone frontalière avec l’Azerbaïdjan est soumise à une réglementation stricte en ce qui concerne la circulation des personnes et notamment des étrangers. Un permis frontalier est donc nécessaire pour le parc national de Vashlovani, la réserve de Chachuna et le plateau d’Iori (pistes 7, 8 et 9 de notre guide Explore Géorgie).  Notez également qu’une autorisation spéciale est requise pour le parc national de Vashlovani et la réserve de Chachuna.

  • L’autorisation pour le parc de Vashlovani et la réserve de Chachuna est délivrée au centre des visiteurs du parc (Vashlovani Visitor Centre) à Dedoplistskaro. Vous devez présenter votre passeport et les papiers de votre véhicule. Si vous louez un véhicule, vérifiez que l’agence de location vous a bien fourni ces documents.
    • Entrée : 5 GEL par personne.
    • Véhicule : 5 GEL par véhicule (les motos sont interdites sur les pistes 6, 7 et 8 et les camions sont interdits sur la piste 7).
    • Nuit en bivouac : 5 GEL par personne et par nuit.
    • Nuit dans un bungalow : chambre double 40 GEL par nuit, chambre triple 50 GEL par nuit.
  • Pour les pistes 7 (Parc de vashlovani) et 8 (réserve de Chachouna), vous pouvez faire votre permis frontalier à la police des frontières de Dédoplistskaro après avoir obtenu les autorisations au Vashlovani Visitor Centre. En revanche, si vous souhaitez également parcourir la piste 9 (steppes de Iori), cela se complique un peu : le permis frontalier ne peut être demandé qu’à la police des frontières de Tbilissi (12 Simon Kandelaki street). Il est donc conseillé d’y faire directement la demande pour les permis frontaliers des pistes 7, 8 et 9.

Veuillez noter qu’à chaque point de contrôle, les gardes vérifieront votre permis frontalier, votre autorisation, les papiers de votre voiture et votre passeport. Si l’un de ces documents est manquant, vous ne pourrez pas entrer dans le parc. 

Pendant que vous attendez vos permis à Dedoplistskaro, vous pouvez vous promener jusqu’au Canyon des aigles, qui se trouve à proximité de la ville. Depuis le parking, une courte marche de 20 minutes vous mènera à un point de vue sur le canyon, dont les parois sont parsemées de nids de nombreux oiseaux de proie. Vous pouvez également marcher jusqu’au château de Khornabuji, perché sur une colline rocheuse.

logo ountravela

Itinéraire 4×4 de 5 jours du parc de Vashlovani à David Gareja

Les points suivants sont les étapes incontournables d’un itinéraire de 5 jours allant du parc de Vashlovani au monastère de David Gareja, le long de la frontière azérie. Pour plus de détails sur cet itinéraire, rendez-vous sur les pistes 6, 7, 8 et 9 de notre guide Explore Géorgie. Nous avons passé dix jours à explorer la région et avons compilé le meilleur de ce voyage sur des cartes satellite haute résolution avec tous les spots de campings et les points de vue. Vous trouverez également des informations historiques sur les monastères troglodytes de la région, ainsi que des explications sur les paysages, la faune et la flore de la région. Pour ceux qui préfèrent, nous fournissons des traces GPS et une carte touristique du pays.

A l’intérieur du parc de Vashlovani

Il existe principalement deux itinéraires intéressants dans le parc, le premier passant par Usakhelo jusqu’à Mijniskure. Ensuite, une piste qui passe par Alisebi et Pantishara. C’est sur cette deuxième route que vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des gazelles.

Point de vue Usakhelo – poste de Mijniskure

Une piste de terre rejoint le spectaculaire point de vue Usakhelo. Une plateforme d’observation a été construite au-dessus d’un affleurement et offre un panorama sur les badlands. De là, vous pouvez voir la piste qui plonge au milieu de ce paysage étonnant. Elle disparaît dans un étroit canyon tortueux avant d’émerger sur une plaine ouverte qui mène au poste de garde de Mijniskure. La portion de piste qui traverse le canyon peut être difficile en cas de pluie, lorsque la terre argileuse se transforme en glaise collante et glissante. Le campement de Mijniskure est situé au bord d’un méandre de la rivière Alazani qui forme une frontière naturelle avec l’Azerbaïdjan. Les panoramas sont très beaux, surtout en automne lorsque les arbres qui bordent la rivière revêtent leur robe dorée. Vous trouverez au camp de Mijniskure des bungalows (à réserver) et des spots pour bivouaquer. Un puits permet de se ravitailler en eau potable.

Steppes aux Gazelles – Alisebi – Gorge de Pantishara

Dans ces vastes steppes, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les célèbres gazelles à goitre qui vivent dans le parc.

La route rejoint ensuite les badlands d’Alisebi. Difficile de savoir dans quel pays l’on se trouve quand on arrive ici. En Iran ? Au Kenya ? Ou peut-être même sur la lune ? Sculptés par le vent et érodés par la pluie pendant des millions d’années, les paysages argileux ont pris des formes originales, entre falaises abruptes, canyons, crêtes, gouffres et colonnes pyramidales. Ces anciens fonds marins sont aujourd’hui le territoire des vautours fauves qui planent en silence au-dessus des hautes falaises.

Après la vaste zone de badlands d’Alisebi, la vallée se resserre en un canyon étroit bordé de falaises. Le canyon de Pantishara continue vers l’affluent des « gorges de l’ours », puis jusqu’aux cabanes de rangers.

à visiter absolument durant votre voyage en 4x4 en Géorgie : le parc de Vashlovani.
la crête de Shiraki, sur la route du parc de Vashlovani : à découvrir dans le livre explore géorgie
une des étapes incontournables d'un road-trip en Géorgie : le parc de Vashlovani

Less than a century ago, herds of gazelles grazed peacefully in the plains and foothills of the South Caucasus. As a result of poaching and intensive farming in the surrounding valleys, the species almost completely disappeared in the 1960s. Since 2013, the Georgian government and the NGO WWF started a programme to reintroduce the goitered gazelle into the park. There are 20 or so gazelles in the park today. 

logo ountravela

Explorez la réserve de Chachouna

Une piste de terre longe la frontière avec l’Azerbaïdjan à travers les panoramas à couper le souffle de la réserve de Chachouna. Des steppes désertiques aux forêts luxuriantes qui bordent la rivière Iori, la réserve regorge de paysages étonnants qui vous donneront l’impression de voyager sur un autre continent, voire sur une autre planète. Cet immense territoire sauvage sert de refuge pour de nombreuses espèces. Des nuées d’oiseaux survolent les forêts qui longent la rivière, tandis que les loups et les chacals hurlent la nuit. La piste ne présentait pas de grosse difficulté lors de notre passage, mais elle peut rapidement se dégrader en cas d’intempéries. 

A la découverte des volcans de boue

Quelques kilomètres après le réservoir de Dali Mta, il y a deux endroits différents où l’on peut trouver des volcans de boue : Takhti-Tepha et Kilakupra. Une centaine de volcans de boue jonchent le sol de cette colline. Le diamètre des cratères varie de quelques centimètres pour les plus petits à plusieurs mètres pour les plus grands. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le mélange de boue qui est évacué du cratère n’est pas chaud. L’émission de gaz à travers la boue visqueuse est à l’origine des grosses bulles formées en surface. La palette de couleur (gris clair, gris foncé, brun, bleu, noir, etc.) est impressionnante. Elle forme un tableau naturel en mouvement fascinant. Merci de ne pas détériorer ce lieu en vous tenant à distance des cratères. Vos traces de pas restent visibles plusieurs semaines.

Traverser les steppes de Iori et découvrir les monastères Sabeerebi

Jalonné de monastères troglodytes millénaires et de structures géologiques remarquables, cet itinéraire ravira à la fois les amateurs de grands espaces et d’histoire. La piste sillonne les paysages arides et semi-désertiques du plateau de Iori le long de la frontière avec l’Azerbaïdjan. Après avoir découvert les volcans de boue, vous traverserez la rivière Iori bordée de forêts inondées et de spots de bivouac ombragés. Les falaises qui surplombent les steppes de Iori ont été creusées au 6ème siècle pour y abriter des moines en ermitages. Prenez le temps d’explorer ces monastères troglodytes à l’abandon recouverts de fresques d’époque. Ici et là, l’érosion a mis à nu la roche sédimentaire qui compose le sol, formant des paysages ruiniformes et des collines multicolores.

road-trip dans le sud de la Kakhétie : de Vashlovani à David Gareja
Georgia road trip : don't miss the mud volcanoes
bivouac au coeur du parc de vashlovani, retrouvez tous nos conseils pour votre itinéraire 4x4

Udabno

Udabno est le premier village que vous trouverez sur cette route. Après la chute de l’URSS, il a été abandonné et de nombreuses maisons sont tombées en ruine. Aujourd’hui, quelques familles ont repris possession des lieux. Une famille polonaise gère une auberge et un petit restaurant.

Monastère David Gareja

Le complexe troglodyte David Gareja est composé d’une dizaine des monastères indépendants situés à la frontière avec l’Azerbaïdjan dans une vaste vallée aride. Le plus connu d’entre eux est le monastère de Lavra. Cet incroyable site historique, vieux de plus de 1 400 ans, est composé d’une partie troglodyte ainsi que de plusieurs édifices en pierre, dont des fortifications et une petite église. Localisé à 100 km au sud de Tbilissi, il s’agit de l’un des principaux sites touristiques de la région. Depuis 2019, suite à un désaccord entre la Géorgie et l’Azerbaïdjan, une partie du complexe, notamment l’accès au monastère Udabno, est fermé aux touristes. Mais le site vaut quand même le détour !

Montagnes arc-en-ciel

Composées de plusieurs couches d’argiles et de grès colorés, les collines forment un magnifique tableau naturel multicolore, d’où leur nom de collines arc-en-ciel. Ce paysage semi-désertique est accessible par une piste de terre. Les collines se reflètent dans une petite étendue d’eau au bord de laquelle viennent pique-niquer quelques familles à la belle saison. De nombreux troupeaux viennent également s’abreuver ici.

découvrez le monastère troglodyte david gareja en Géorgie
monastère david gareja en Géorgie et sabeerebi : itinéraire 4x4
voyage à moto en Géorgie, découvrez le sud de la Kakhétie

Nos articles sur la Géorgie

Nos produits sur la Géorgie

traces gps des 24 pistes du livres Explore Géorgie pays du Caucase

EXPLORE GEORGIE - Traces GPS

30€

carte de la Géorgie pays du Caucase

CARTE GEORGIE

6.9€

guide de voyage géorgie caucase roadbook

EXPLORE GEORGIE - Le livre

34,90€

crocoloup sacados 03

Si tu as des questions, n’hésite pas à rejoindre notre groupe de discussion sur facebook dédié à l’exploration en Géorgie. Tu pourras également partager ton expérience du pays et/ou découvrir les photos d’autres voyageurs.

Si tu as aimé cet article, aidez-nous et partage-le avec tes amis !

Et n’oublie pas d’épingler l’article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement 😉

parc de vashlovani en Géorgie : itinéraire et conseils
visiter le parc de Vashlovani en 4x4 : carte et informations pratiques

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *